Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Oct 31, 2016 in Idées créatives |

Creancio, la Start-up qui aide les sociétés en difficultés en leur rachetant leurs factures. 

Creancio, la Start-up qui aide les sociétés en difficultés en leur rachetant leurs factures. 

 

Alandia, société spécialisé dans le retournement d’entreprises, présente Creancio qui a été récompensé lors des labels de finance innovation. La start-up consiste à aider les entreprises en difficultés en leur rachetant leurs factures. Ils mettent en place un compte de trésorerie à la disposition des sociétés et ils payent leurs factures par anticipations via ce compte de trésorerie.

Créancio, une innovation

logo_creancio_alloweb_startups

Creancio attend que les clients payent dans les délais même en retard ce qui est souvent le cas, car la majorité des entreprises payent en retard d’où le but de cette Start-up. Creancio laisse l’entreprise faire ses relances, gérer son poste client et sa relation commerciale et sa réputation.

Ce système est un atout pour les entreprises, car il n’y a pas une tierce partie qui s’immisce dans la relation commerciale et un être un peu violent afin de récupérer les sous.

comment marche Créancio en pratique

creancio

En pratique, l’entreprise a un login. Elle vient sur le site de Creancio et déverse ses factures et abonde son compte et retire de l’agent à volonté et à la demande. La grande particularité de Creancio est qu’elle est une start-up souple, elle peut financer un ou deux ou plusieurs clients à la fois sans avoir de contraintes par rapport au système facture traditionnel. Creancio assure également la confidentialité de la société, elle ne notifie pas les clients afin que la relation client entreprise ne soit pas impactée.

Parmi les particularités de cette start-up et une des raisons pour laquelle elle a été labellisé, c’est que Creancio amène de l’argent qui n’est pas bancaire. Elle utilise une structure innovante et qui repose sur des techniques qui permettent à des organisations non-bancaires de financer les entreprises.
La start-up règle les factures de société par anticipation avec des sources non-bancaire.