Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Jan 6, 2017 in A la une |

Frédéric Mitterrand, son histoire avec Mouammar Kadhafi

Frédéric Mitterrand, son histoire avec Mouammar Kadhafi

Frédéric Mitterrand, était l’invité d’Audrey Crespo-Mara sur LCI. Durant son passage, il a parlé de politiques et il a même évoqué les avances sexuelles, qu’il a reçues de la part du dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Ce qu’il pense des présidentielles 2017 

 

L’ancien ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a profité de son passage dans la quotidienne matinale présentée par Audrey Crespo-Mara sur LCI, pour s’exprimer sur les candidats des élections présidentielles 2017. Le neveu de François Mitterrand, a soutenu la candidature du chef de l’Etat actuel, François Hollande.  « Je trouve que son bilan n’est pas aussi catastrophique qu’on le dit, bien au contraire », explique-t-il en ajoutant « C’est lui qui, malgré tout, incarne cette idée de la social-démocratie à laquelle je suis attaché ».  Frédéric Mitterrand, a signalé également le potentiel d’autres candidats, comme Emanuel Macron, avec « sa jeunesse, son intelligence, son charme » et Jean-Luc Mélenchon qui est « c’est un homme très talentueux, sympathique mais qui dit n’importe quoi ».

En revenant sur son expérience dans le gouvernement de Nicolas Sarkozy, l’ancien journaliste a déclaré que Nicolas Sarkozy, « est un homme qui m’a fait l’honneur de me nommer Ministre de la Culture. J’ai adoré exercer cette fonction. C’est un homme à qui je reconnais de grandes qualités humaines, qui ne sont pas forcément discernables mais qui sont réelles. C’est un homme assez gentil malgré ses prises de positions ». Malgré ses mots doux envers Sarkozy, Frédéric Mitterrand, trouve que Politiquement, l’ancien président de la république n’est pas le candidat à soutenir, pour cette course à l’Elysée. « Je pense que son programme actuel, qui tente d’exercer sur le Front national ce que François Mitterrand a exercé sur le Parti communiste, c’est à dire je l’embrasse et je l’étouffe, ne marchera pas et que c’est de surcroît extrêmement dangereux », précise-t-il.

 

« Mes regrets sont des remords », l’autobiographie de Frédéric Mitterrand 

 

Dans son dernier ouvrage, on trouve des révélations surprenantes même scandaleuses sur la sexualité de l’ancien ministre de la culture. C’est notamment son histoire avec L’ancien président de la Libye, qui a interpellé l’attention d’Audrey Crespo-Mara. Dans son autobiographie, l’auteur a parlé de sa rencontre avec Mouammar Kadhafi qui a essayé de le draguer. « J’étais très mignon en ce temps-là. (…) Kadhafi était à géométrie variable », précise-t-il en expliquant que le dictateur lui a proposé de passer la nuit avec lui, sous sa tente.

Sur un ton taquin, Audrey Crespo-Mara a lancé « la catastrophe est de se faire draguer par Kadhafi, on a compris ». « Oh non, non. Et la chance se serait de se faire draguer par vous » a répondu Frédéric Mitterrand.