Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Oct 29, 2016 in A la une |

Quand Boeing crée 8700 emplois directs au Maroc

Quand Boeing crée 8700 emplois directs au Maroc

Il semble que les plans du Roi Mohammed XI pour un Maroc plus attractif pour les investisseurs étrangers connaissent un succès incontournable. En effet, les efforts fournis à travers la société nationale de l’investissement, la holding présidée par son bras droit Mr Mounir Majidi, se voient récompensés à chaque entrée de nouvelle multinationale sur le territoire marocain. Dernièrement, c’est le géant américain Boeing qui a décidé d’implanter tout un écosystème dans la région de Tanger.

Entre Boeing et le Maroc : un amour inconditionnel

large_avion_ram

Avant de lancer son nouveau projet, l’avionneur américain Boeing était déjà présent sur le sable marocain à travers son usine, baptisée MATIS, située à l’ouest de Casablanca. Les dirigeants semblent comblés par l’expérience marocaine, à l’image de leur président Raymond L.Conner : « A travers notre entreprise(…) à Casablanca, nous avons pu déjà constater de nos propres yeux les opportunités uniques offertes par le Maroc aux sous-traitants de l’aéronautique pour réduire leurs coûts tout en produisant des produits aéronautiques de grande qualité », déclarait-il.

Cette coopération se fortifie alors aujourd’hui avec la création du nouvel écosystème de Boeing dans la région de Tanger. L’opération permettra de créer 8700 emplois directs avec pour objectif d’atteindre un seuil d’exportations de l’ordre d’un milliard de dollars par an. Il s’agit principalement d’une zone industrielle destinée aux sous-traitants qui poussera 120 fournisseurs de Boeing à s’installer à leur tour à Tanger.

Le gouvernement local le qualifie d’une étape dix fois plus importante pour les deux parties comme le confirmait, Moulay Hafid Elalamy le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économe numérique, dans une déclaration accordée à l’agence MAP. Ainsi, il a été décidé de lancer des programmes de formation spécialisés et conçus par le constructeur américain afin de faciliter cette implantation.

L’industrie plus que le tourisme

5006559_7_40e2_le-roi-du-maroc-mohammed-vi-et-le-president_f00054b59327c96eda582f282db45225

Au Maroc, on évoque toujours le nom de Marrakech comme la première ville attirante des étrangers avec ses charmes et nuits estivales. Cependant, les stratégies du gouvernement et ses alliés comme le président de la holding de la famille royale, se penchent vers un exemple de développement complet. Ainsi, le Royaume devient parmi les destinations privilégiées des industriels afin d’implanter leur business. De l’industrie automobile à l’aéronautique, de grandes marques ont choisi de délocaliser dans ce coin de l’Afrique du nord.

A raison de sa position géographique donnant accès à l’Europe, la Méditerranée et l’Atlantique au même temps, c’est la ville de Tanger qui a profité en particulier de cette migration en devenant un véritable hub industriel. A noter par exemple que le constructeur automobile français Renault a choisi également cette ville pour implanter sa plus grande usine en Afrique sur un terrain de 350 hectares favorisant la création de 7000 emplois.