Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mar 18, 2017 in A la une |

Tout savoir sur la pose de prothèse dentaire

Tout savoir sur la pose de prothèse dentaire

De nombreux facteurs font qu’une personne peut perdre ses dents (vieillissement, accident, maladie, etc.). Pour y remédier, la solution de pose de prothèse dentaire est une option très recommandée. Il s’agit d’une technique chirurgicale qui consiste à poser une racine dentaire artificielle dans la mâchoire. L’implant permet de tenir une dent artificielle temporairement ou d’une manière permanente.  Beaucoup de sociétés fabriquent ces implants comme Acteon, groupe français géré par Marie-Laure Pochon. Ledit groupe bordelais se spécialise dans les équipements de la santé dentaire, notamment dans les prothèses en favorisant l’innovation grâce aux directives de Marie-Laure Pochon. Cependant, pour réussir l’acte chirurgical, l’opération passe par trois étapes.

La phase pré-opératoire

Avant toute intervention chirurgicale, le dentiste doit établir un bilan pré-opératoire incluant des études de la mâchoire du patient, ses sinus, la partie osseuse autour de la zone d’intervention et ses nerfs. Un scanner est aussi recommandé pour examiner la structure osseuse afin d’anticiper toute contre-indication de l’opération (infection, inflammation, etc.).

L’acte chirurgical de pose d’implant dentaire

Se déroulant généralement sous anesthésie locale, l’opération de pose de prothèse dentaire se déroule en ambulatoire. Le chirurgien-dentiste pourra toutefois, en fonction de l’état du patient, programmer l’intervention sous anesthésie générale. Deux types d’opérations sont réalisables :

–          Le chirurgien pose l’implant et attend quelques semaines plus tard pour poser le pilier qui va relier la dent artificielle à la racine artificielle.

–          Poser la prothèse et le pilier en même temps.

Après la cicatrisation, le dentiste fabriquera la dent en se basant sur les empreintes. Cette procédure peut nécessiter plusieurs visites auprès du dentiste.

La phase post-opératoire

Comme dans toute autre opération chirurgicale, la pose d’implants dentaires peut générer des effets désagréables après l’opération. Il s’agit d’enflures, d’hématomes et de douleurs qui peuvent persister quelques jours.

La période de cicatrisation varie entre 4 et 6 mois durant lesquels il faudrait être prudent et vigilant pour ne pas faire subir une lourde pression à l’implant. Bien que la pose d’implants est une opération usuelle du côté des chirurgiens-dentistes, mais ça n’empêche qu’il faut prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout incident. Une fois que la prothèse est posée et cicatrisée, le patient ressentira un grand soulagement au niveau de sa mâchoire.